Vote des personnes handicapées : encore un parcours du combattant !


Alors que les élections présidentielles et législatives de 2022 approchent à grands pas, l'accès au vote est encore loin d'être simple pour les personnes handicapées. On fait le point sur ce qui existe aujourd'hui et sur ce qu'il reste encore à faire.

Photo by Arnaud Jaegers on Unsplash


Qu'est-ce que l'accessibilité électorale ?

L’accessibilité électorale consiste à rendre tout le processus de l’élection et du vote accessible aux personnes handicapées. Cela signifie que les programmes des candidats, les meetings politiques et les bureaux de vote doivent être accessibles à tous.


Alors que les élections arrivent pourtant à grands pas (les présidentielles auront lieu le 10 et le 24 avril 2022, et les législatives le 12 et 19 juin 2022), l'accessibilité électorale est encore loin d'être une réalité.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Actuellement, une personne sur cinq ne peut pas consulter les programmes des candidats parce qu'ils ne sont pas accessibles à leur handicap, d'après le CNCPH, le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées. C'est donc déjà un défi pour les personnes en situation de handicap de simplement s'informer sur les programmes.


Si ces personnes souhaitent se rendre à un meeting politique, c'est encore une fois un challenge à relever.


Ensuite, les assesseurs dans les bureaux de vote ne sont pas toujours formés à l'accueil des personnes handicapées. C'est donc compliqué pour ces électeurs de choisir les bulletins de vote, et de voter tout simplement.


Pour mieux comprendre les enjeux, nous vous conseillons le reportage de la journaliste Clara Crochet-Damais sur l'accessibilité électorale en 2022.




Quelles solutions ?

Créative Handicap, en tant que membre du CNCPH, a participé à des réunions sur l'accessibilité électorale, organisées notamment par le Ministère de l'intérieur et le secrétariat général du comité interministériel du handicap.


Nous avons proposé plusieurs solutions pour rendre les élections plus accessibles.

Comment rendre un meeting accessible à tous ?

Tout d'abord, nous avons créé un tutoriel en 3D qui délivre des conseils pour rendre un meeting accessible à tous :




Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place :


• réserver un lieu proche d'un arrêt de transports en commun ;

• prévoir des places de stationnement pour les personnes handicapées ;

• créer une signalétique visible et compréhensible par tous ;

• envisager des files d'attentes réservées aux personnes handicapées ;

• organiser les meetings dans des salles adaptées : pas d'obstacles, pas de marches, pas de pente raide, des passages larges...

• aménager les sanitaires en conséquence ;

• instaurer un accompagnement humain pour les personnes qui le souhaitent ;

• rendre les tribunes et scènes accessibles via une rampe ;

• prévoir une boucle magnétique (un appareil qui permet aux personnes malentendantes de mieux entendre ce qui se dit) ;

• faire interpréter les discours en langue des signes française et en langage parlé complété (c'est-à-dire l'ensemble de signes manuels destiné aux sourds et malentendants) ;

• mettre en place le sous-titrage des discours ;

• installer des buffets accessibles aux personnes en fauteuil ou de petite taille ;

• concevoir des affiches de campagnes indiquant que les meetings sont accessibles pour inciter les électeurs à y participer !

Comment se déroulent les élections ?

Enfin, nous avons réalisé une vidéo pour expliquer le déroulement des élections aux personnes en situation de handicap ou n'ayant jamais voté. Elle explique pourquoi voter, les conditions pour pouvoir voter, comment et où s'inscrire sur les listes électorales, comment faire une procuration, comment se renseigner sur les programmes, quel est le déroulement au bureau de vote, etc.



Pour aller plus loin :

Vous trouverez ici quelques ressources pour en savoir plus sur ce sujet :


Mémento pratique à l’usage des organisateurs des scrutins et de tous les citoyens concernés

Le Kit pratique à l’attention des candidats aux élections et de leur équipe de campagne

Un article de France Inter sur le sujet

50 vues0 commentaire