Handicap & Jeux Vidéo : comment améliorer l’accessibilité ?

Les personnes en situation de handicap sont souvent isolées et mises à l’écart. C’est particulièrement le cas lorsqu’elles sont en institution ou à l’hôpital. Les jeux vidéo sont pour beaucoup de personnes une manière de s’amuser, de se divertir et parfois de ne pas s’ennuyer. Les personnes en situation de handicap souhaitent également jouer aux jeux vidéo. Cependant, elles peuvent rencontrer des difficultés lorsqu’il s’agit d’utiliser une manette, ou de voir, entendre ou comprendre une information. Il existe pour cela des solutions d’accessibilité qui permettent d’adapter les jeux ou le matériel aux différents handicaps.


Cet article est tiré du mémoire de Solène Lebret sur le handicap et les jeux vidéo. Pour consulter le rapport dans son intégralité, cliquez sur le bouton ci-dessous : 




Qu’est-ce que l’accessibilité ? 


Afin d’être le plus possible autonomes dans leur quotidien, les personnes en situation de handicap ont souvent besoin d’aménagements et de matériel adapté à leur handicap. On appelle cela l’accessibilité. Il existe une multitude de manières de rendre accessible des environnements, des objets, des médias…


Voici quelques exemples :

  • les ascenseurs adaptés et les rampes pour les personnes utilisant des fauteuils roulants ;

  • les indications sonore dans les espaces publics et les transports pour les personnes non-voyantes ou malvoyantes ;

  • le Langage Facile à Lire et à Comprendre (le FALC, ou français simplifié) ;

  • les pictogrammes dans les textes et les articles pour les personnes ayant des difficultés de compréhension ;

  • une signalétique accessible à tous dans les espaces publics...


Pourquoi est-ce important de rendre les jeux vidéo accessibles aux personnes handicapées ? 


Permettre aux personnes handicapées de se divertir comme tout le monde


Les personnes en situation de handicap ont les mêmes droits et devoirs que toute la population. Elles sont censées pouvoir accéder à un logement, à un travail, à la santé, aux biens et services publics ou privés, à la culture, au divertissement…


Il est vrai que les jeux vidéo ne sont à priori pas indispensables à la survie. Cependant, les personnes handicapées ne veulent pas survivre, mais bel et bien vivre de manière épanouie et autonome, pouvoir se divertir, s’amuser, comme le souhaiterait tout un chacun.


Créer des liens


Les personnes handicapées vivant dans des institutions, des établissements médico-sociaux et des foyers de vie, qui sont hospitalisées, tout comme celles étant à domicile, sont souvent isolées du reste du monde. Leurs interactions sociales sont réduites à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent. Elles n’ont que très peu de moyens de rencontrer de nouvelles personnes.


Les jeux vidéo participent souvent à créer des liens et former des communautés ; cela peut être un moyen pour elles de fréquenter des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt.


Sur les réseaux sociaux, les internautes se regroupent souvent en fonction de certains points qu’ils ont en commun. La plateforme Discord, par exemple, donne la possibilité à ses utilisateurs de créer des serveurs publics ou privés, sur le sujet qu’ils souhaitent. Les serveurs s’organisent sous forme de salons textuels où les membres peuvent échanger par écrit, ou bien des salons vocaux, pour discuter oralement.


Beaucoup de personnes en situation de handicap utilisent Discord pour sortir de l’isolement et de la solitude. Cela leur permet de discuter par écrit ou en vocal avec de nouvelles personnes ainsi que de rester en contact avec leurs amis.


Ce phénomène de divertissement et de socialisation par les jeux vidéo s’est beaucoup fait remarquer pendant la crise du coronavirus. En effet, pendant les divers confinements et couvre-feux, beaucoup de personnes se sont tournées vers ce passe-temps. Cela les a aidés à traverser cette période très anxiogène.


En 2018, 44% des français déclaraient jouer aux jeux vidéo contre 53% pendant le premier confinement en 2020.


L'isolement et la solitude ont pesé sur les français. Ils ont trouvé dans les jeux vidéo du divertissement, du réconfort et également de la sociabilité.


Les personnes en situation de handicap, très souvent confrontées à l’impossibilité de sortir de chez elles ou de leur établissement, souhaitent également jouer sur téléphone, sur ordinateur, ou sur une console telle que la PlayStation, la Xbox, la Nintendo Switch, etc. Elles peuvent alors avoir accès à un nouveau monde et découvrir la multiplicité des genres, des univers et des scénarios passionnants qui existent.


Cependant, pour explorer une telle richesse de contenus, encore faut-il qu’ils leur soient accessibles.


L’industrie du jeu vidéo prend progressivement conscience de l’importance de rendre les logiciels et les consoles accessibles, que ce soit pour les joueurs en situation de handicap mais aussi pour le confort de tous les autres.


L’histoire de l’accessibilité des jeux vidéo à travers le temps 


Lors de la création des premiers jeux vidéo, l’accessibilité n’était pas un sujet. La question de l’accessibilité des jeux aux handicaps est très récente.


La loi CVAA


Le premier événement marquant dans l’histoire de l’accessibilité des jeux vidéo est la mise en place de la loi CVAA (Communications and Video Accessibility Act) par Barack Obama, votée en 2010 aux Etats-Unis. Cette loi stipule que les technologies de communication et d’information doivent être accessibles. Elle s’applique à la télévision, à la navigation internet, au streaming de vidéos en ligne, etc.


Cela a permis de développer les adaptations des moyens de communication aux handicaps visuels et auditifs notamment.


Cette obligation ne s'appliquait pas aux jeux vidéo que l'on ne considérait pas comme des moyens de communication. Cependant, les consoles et les jeux ont depuis intégré des fonctionnalités de communication par le chat par exemple. Avec une telle évolution, la loi CVAA s’applique désormais depuis le 31 décembre 2018.


Comment rendre un jeu accessible ?


Il existe de nombreuses solutions pour rendre accessible un jeu vidéo. Elles peuvent parfois être adaptées à plusieurs handicap, ou même être utile aux joueurs valides débutants ou non.


Pour savoir comment rendre un jeu accessible, téléchargez le rapport de Solène Lebret : 



86 vues0 commentaire